Comment lire le devis d’un artisan ?

N’étant pas experts, les particuliers se font avoir la plupart du temps par des artisans malhonnêtes. Les plus malins jouent souvent avec les devis pour pouvoir profiter de l’ignorance des clients novices. Comment déjouer ces pièges ? ou plus précisément, comment lire le devis d’un artisan pour ne pas se faire avoir dans le montant des travaux à réaliser ?

Le minimum syndical à inscrire sur le devis

Il est souvent compliqué de lire le devis d’un artisan, et par souci d’économie, un particulier a tendance à tout de suite voir le prix total affiché. Pourtant, il faut bien vérifier certaines choses qu’on qualifie de minime pour ne pas se faire avoir.

Une des premières choses à vérifier est le minimum à savoir sur l’artisan : son nom, ses coordonnées comme l’adresse physique, le numéro de téléphone, et l’adresse mail… Il faut surtout bien voir si c’est la bonne adresse, et si les autres contacts fonctionnent bien.

Dans le devis aussi, selon le minimum syndical, il devrait y avoir l’adresse exacte de la maison de la personne qui fait appel à l’artisan. Il faut bien vérifier qu’il s’agit de la bonne adresse, car ceci vous garantit que c’est vraiment votre appartement qui est le lieu où les travaux vont être réalisés.

Et enfin, selon le minimum syndical, dans le devis, il doit aussi y avoir le numéro du devis.

Lire les différents détails d’un devis d’artisan

Après les minimums syndicaux, c’est maintenant le devis proprement dit. Chaque artisan a l’obligation de présenter un devis détaillé à son futur client. Donc, il faut vérifier que l’artisan vous a bien présenté tous les détails des travaux à faire. Les détails doivent être les plus descriptifs possibles : poids, coloris, dimensions…

Pour pouvoir lire le devis d’un artisan, il faut savoir lire selon la manière dont l’artisan le présente. En effet, les détails peuvent être présentés par pièce, par exemple, chambre parentale, cuisine, salle de bain…, ou bien ceci peut être aussi regroupé selon le type de rénovation, par exemple, plomberie, électricité… Tout cela est dans la première colonne, ou ligne, selon la forme de présentation que l’artisan a choisie.

Dans une deuxième colonne, ou ligne, il doit y avoir l’unité, qui est en mètre carré (m²) ou bien forfaitaire. La troisième colonne, ou ligne, présente les prix unitaires. Ces deux colonnes vous aideront à bien voir les bases de calcul de l’artisan.

Et à la fin du tableau, il devrait y avoir le total pour chaque détail de travaux. Il faut bien vérifier que le calcul correspond bien aux bases de calcul dans les deux dernières colonnes, ou lignes. Il faut bien voir la cohérence dans le calcul.

Autres détails à voir

Dans la lecture d’un devis, il faut aussi bien voir la durée des travaux, ou bien la date limite, ou bien le début et la fin de chantier, selon l’option choisie par l’artisan.

À la fin du devis, l’artisan inscrit aussi son assurance décennale ou biennale. Vous devrez bien vérifier qu’elle est toujours valide, car c’est un gage de sécurité.

Afin d’avoir plus de choix, il vaut mieux demander 3 devis différents.

5 conseils pour bien choisir son artisan
Retards ou travaux mal faits : les recours amiables et juridiques